Philippe Aghion

Philippe Aghion

Collège de France

Philippe Aghion est professeur au Collège de France et à l'INSEAD, professeur invité à la London School of Economics et fellow de l'Econometric Society et de l'American Academy of Arts and Sciences. Ses recherches portent sur l'économie de la croissance. Avec Peter Howitt, il est à l'origine du paradigme de la croissance dite schumpétérienne, qui a ensuite été utilisé pour analyser la conception des politiques de croissance et le rôle de l'État dans le processus de croissance. Une grande partie de ce travail est résumée dans leur livre conjoint Endogenous Growth Theory (MIT Press, 1998) et The Economics of Growth (MIT Press, 2009), dans son livre avec Rachel Griffith sur la concurrence et la croissance (MIT Press, 2006), et dans son enquête "What Do We Learn from Schumpeterian Growth Theory" (conjointe avec U. Akcigit et P. Howitt).

 

En 2001, Philippe Aghion a reçu le prix Yrjo Jahnsson du meilleur économiste européen de moins de 45 ans, en 2009 il a reçu le prix John Von Neumann et en mars 2020 il a partagé le BBVA "Frontier of Knowledge Award" avec Peter Howitt pour avoir "développé une théorie de la croissance économique basée sur l'innovation qui émerge du processus de destruction créatrice". Plus récemment, Philippe Aghion a écrit un nouveau livre intitulé « The Power of Creative destruction » (Odile Jacob, Harvard University Press) en collaboration avec C. Antonin et S. Bunel.