Benoît Briatte

Benoît Briatte

Président de la MGP

Benoît BRIATTE est né le 12 août 1965, à Maubeuge. Après avoir obtenu une licence en Sciences naturelles en 1987, il opte pour la Police nationale et obtient son diplôme de l’Ecole Nationale Supérieure de Police de Toulouse en 1989. Il entre ensuite au FSPN/DRRI de Toulouse, l’interface du ministère de l’Intérieur avec les entreprises pour les questions économiques, sociales et de protection du patrimoine, en charge du secteur aéronautique et spatial.

 

Aujourd’hui, major de police, il est également Maréchal des Logis dans la Réserve.

 

Il s’investit à la MGP dès 1991, année où il est élu délégué mutualiste. À partir de 2004, il est mis à disposition, et devient administrateur. Il gravit ensuite les échelons jusqu’à la vice-présidence de la MGP en 2007. Puis, après avoir suivi une formation de responsable mutualiste à la Sorbonne (de laquelle il est sorti major), il est élu à la présidence de la MGP en 2011.

Dès 2011, c’est lui qui ouvre la voie de la modernité à la MGP (aujourd’hui plus de 200 000 personnes protégées ; 140 000 membres participants) en lui permettant d’entrer dans l’ère de Solvabilité II et du multimédia.

Très actif dans le monde mutualiste, tout en maintenant des partenariats forts avec les acteurs traditionnels du monde policier (ministère de l’Intérieur, associations, syndicats…), il a ouvert sa mutuelle sur l’extérieur en initiant, par exemple, un sponsoring sportif avec le club de rugby l’Aviron Bayonnais – dont les valeurs rugbystiques (esprit d'équipe, respect, courage…) entrent en résonance avec celles de la mutualité et de la police – et est à l’origine, avec ses confrères d’Unéo et de la GMF de la création, en 2016, de l’UGM UNÉOPÔLE, « poids lourd » mutualiste et affinitaire sur les secteurs de la sécurité et de la défense et dont il est aujourd’hui, le président.

Dans cette droite ligne, en 2017, c’est sous sa présidence qu’est impulsé le changement de marque qui a permis à la Mutuelle Générale de la Police de devenir La MGP, la mutuelle des forces de sécurité, afin de répondre aux besoins de tous ceux qui, comme les policiers, dans le public ou le privé, ont pour mission de protéger les personnes et les biens.

Enfin, après avoir contribué à renforcer la place de la MGP en tant qu’acteur de la santé et du bien-être au travail (avec en particulier la prévention des RPS et de leur aboutissement le plus funeste, le suicide), en 2019, il encourage le lancement d’un produit alors inédit en France : MGProtect, qui protége la vie privée des adhérents en bloquant la divulgation de leur adresse.

En 2020, convaincu de l’importance de mieux prendre en compte les enjeux auxquels les forces de sécurité sont exposées dans un monde en mutation, Benoît Briatte donne une nouvelle dimension à l’engagement de la MPG, qui devient alors la première mutuelle à mission. Il contribue activement au développement de ce modèle d’avenir au sein de la Communauté des entreprises à mission.

En 2021, il est également à l’origine de la publication du Baromètre santé, étude visant à observer les problématiques et comportements des policiers. Ouvert à tous les fonctionnaires du ministère de l’Intérieur, ce baromètre permettra à la MGP d’identifier les besoins en santé et prévention, puis de les analyser rationnellement pour apporter des solutions appropriées.